Internet of Things Day April 09 in Paris, at Bearstech

Two events are taling place in Paris, kickstarted by Pierre Métivier Djordje Djokic: Rencontre confirmée pour qui veut. Les amis de Bearstech / CKAB organise un

  • premier « évenement » de 12 :00 à 14 :00  - open invitation dans leurs locaux. Et nous sommes tous invité à participer bien sûr.
  • Je propose de garder un 2ème évent 18 :00 / 20 :00 dans le même coin – Passage des panoramas – pas loin de la Cantine / Bearstech – Métro Grands Boulevards ou Bourse.
De nouveau, très informel, partage de passions, d’idées, de craintes et d’expérience IOT autour d’un verre.
 

See also: Philippe Gautier:

...

"En tout état de cause, la rupture ontologique induite par l’Internet des Objets met en exergue des concepts qui ne sont ni nouveaux (Antiquité, Renaissance) ni inconnus de religions ou philosophies orientales : selon la vision shintoïste, tout objet dispose d’un esprit. Mais il faut aussi bien comprendre qu’elle enterre définitivement l’idée selon laquelle l’homme est voué, grâce à la technique, au savoir absolu (idée sous-jacente des courants positivistes ou transhumanistes). En effet, en s’attachant à modéliser l’intelligence artificielle pour la dispenser aux objets inertes, "l’homo informaticus" comprend toute la complexité et la profondeur de ces notions d’intelligence, de conscience ou même de savoir. Tenter de faire les objets à notre image, c’est porter sur nous-même un regard introspectif mais aussi nous faire rentrer dans une boucle étrange ou l’observateur est l’observé…

C’est aussi l’occasion de replacer ces CyberObjets dans une perspective plus vaste : « L’évolution majeure que nous sommes en train de vivre … réside dans la mutation des différentes formes d’intelligence collective vers une « intelligence interconnectée globale … à l’échelle de la Terre. » (Gilles Berhault, « Développement durable 2.0 – L’Internet peut-il sauver la planète ? », Edition de l’Aube, 2008). Vernadsky et Theilard de Chardin ne sont pas loin… Le Cybionte de Joël de Rosnay non plus. Pour reprendre en main le pilotage de sa propre histoire, au sens Sartrien, l’humain doit donc s’adapter au nouvel écosystème qu’il contribue à créer. Et, comme le souligne Jeremy Rifkin, cette adaptation passe par une évolution de ses schémas mentaux : à l’échelle individuelle mais surtout collective.

Dans l’ouvrage "Devenez sorciers, devenez savants", Charpak et Broch écrivaient : « Des décisions d’une importance capitale doivent être prises par nos sociétés pour faire face aux conséquences inévitables de la présence humaine sur notre planète. … Le capital génétique de l’homme des cavernes … n’a sans doute pas évolué pendant les centaines de milliers d’années qui nous séparent… » (Odile Jacob, 2002). Ainsi, le véritable enjeu est l’élévation collective de nos consciences, sans quoi notre science ne sera que « ruine de nos âmes ».

Les CyberObjets sont ces miroirs de nos consciences qui peuvent nous aider à nous améliorer, nous sublimer… ou nous faciliter la perte de notre condition humaine."

more iot news